C’est quoi ?

La bichectomie ou ablation des boules de Bichat est une chirurgie qui consiste à réduire l’excès de graisse dans les joues, afin d’obtenir un visage plus sculpté. Les boules de Bichat sont des dépôts de graisse localisés au milieu et dans le bas de la joue. Elles sont associées au surpoids ou à la génétique du patient. Leur fonction est de lubrifier la musculature masticatoire et les expressions du visage.

Puis-je avoir recours à cette chirurgie ?

La bichectomie est réalisée chez les patients qui ont un visage rond, des bajoues ou joues « de hamster ». Grâce à cette technique, on diminue le volume du visage, donnant une meilleure définition du contour facial. Dans la plupart des cas, un examen médical, une auscultation et une analyse de sang suffisent pour préparer la chirurgie. Il n’y a donc pas besoin de réaliser des études préopératoires.

En quoi consiste la chirurgie ?

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale et parfois avec des tranquillisants. Une incision est faite par la bouche, ne laissant donc aucune cicatrice externe. La graisse qui se trouve sous le muscle est donc extraite sous contrôle par cette voie, jusqu’à obtenir le résultat souhaité du patient. L’incision est ensuite fermée avec des sutures résorbables qui ne requièrent pas de bandages externes.

C’est douloureux ?

Ce n’est pas une chirurgie particulièrement gênante. La douleur est facilement contrôlée par des antalgiques et de la glace. Le patient doit juste suivre nos indications afin d’éviter l’apparition de complications ou une prolongation inutile de la récupération.

Combien de temps dure la récupération ?

Le patient rentre chez lui le jour même et peut reprendre ses activités normales. On conseille seulement de ne pas réaliser de grands efforts ni de manger des aliments solides les premiers jours après l’opération.

Peut-on combiner cette intervention avec d’autres procédures ?

Oui, mais le type d’anesthésie et les tests préopératoires peuvent varier selon le type d’intervention. Dans le cas d’intervention de médecine esthétique, il est préférable d’attendre quelques semaines afin de ne pas ajouter davantage d’inflammation au visage.

Quand peut-on voir les résultats

Le premier mois suivant l’intervention, les joues ne paraissent pas très différentes à cause de l’enflure, mais une fois que l’inflammation disparait, on peut apprécier les résultats. L’évolution continue pendant six mois avec l’adhérence des muscles et la rétraction cutanée.


hsr-logo

Conseils personnalisés

Demandez l'avis d'un expert si vous avez besoin de résoudre des doutes ou si vous voulez réaliser votre traitement

Hospitales Universitarios San Roque vous offre une équipe de professionnels qui s'occupe de toutes vos questions

    J'ai lu et j'accepte le politiques de confidentialité
    Je confirme que j'ai plus de 18 ans